2 février - 4 mars Exposition : Stéphanie Kristofic : L'attrape-Corps

Publié le par l'art au garage

du 2 février au 4 mars 2012 La Galerie G - l'art au Garage présente

 

Stéphanie Kristofic : L'attrape-Corps

 

vernissage le jeudi 2 février de 19h à 23h:

à 19h45 et 20h45 performance avec la participation de la danseuse Lotus Edde-Khouri et le groupe Zerrad Trio


 

05_1491.jpg 

 

Stéphanie Kristofic utilise des supports multiples pour explorer le langage du corps: performance, photographie, peinture, empreintes corporelles directes....

 

Lors du vernissage, elle présentera L'Attrape-Corps, le cinquième volet d'une suite de performances, "Des-Equilibres", "Vibrations", "Corps et Graphie", "A fleur de peau". L'ensemble des cinq performances sera restitué en vidéo dans le cadre de l'exposition.

 

Parallèlement, elle exposera dans le vaste espace de la Galerie G, deux séries de photos, "portraits émotionnels" et "abstractions émotionnelles", des empreintes résultats des performances ainsi que des peintures grand format "Dancefloor" et "Vibrations".

 

Les deux vidéos, "géométrie de corps" et "abstraction de corps", compléteront l'ensemble.

 

 

"Voilà dix ans que je travaille sur le langage de corps, préférant jouer avec différents médias pour approfondir une seule recherche.
J’utilise souvent la performance comme un catalyseur, un instant de prise de parole du corps, dense et surprenant, qui me permet d’emmagasiner des choses que je restituerai ensuite dans mon travail plastique.

Mon projet global comporte 8 « modules » de performance complémentaires,
sensés à terme, par leur confrontation, constituer un éclatement du langage corporel, de ses aspects les plus charnel jusqu’à une abstraction du corps.
Pour chaque performance, je créé une installation spatiale qui va modifier la perception habituelle du corps de l’Autre (le démultiplier, le fragmenter, le donner à voir à plusieurs échelles ou de plusieurs angles à la fois) afin d’extraire un langage de corps et d’y focaliser l’attention du spectateur. J’invite dans ces installations des corps parlants aussi divers que possibles: danseurs de toutes formations, yogis, acrobates, circassiens, judokas, mimes, etc…. Chaque invité va prendre possession du dispositif et me transmettre, librement et en improvisation, ce que j’appelle son « humanité intime », cependant que se créé une interaction entre nous.
Je tente alors de capter ce langage de corps, et de le traduire sous forme plastique, parfois via mon propre corps, tantôt par la peinture, les impressions corporelles, tantôt par la vidéo ou la photo.
Les traces ainsi créées sont pour moi un matériau dense et vivant, des « mots de corps » que j’utilise pour avancer dans ma recherche plastique, à savoir: comment véhiculer ce langage dans une représentation sans le figer et sans tomber dans une illustration corporelle muette?

C’est tout naturellement ainsi que ce travail multi-support se décline en installations parfois multimédias, combinant par exemple la photo et la vidéo, ou encore traces de performances et peinture, cherchant au maximum à immerger le spectateur dans un univers vibrant et universellement perceptible". (Stéphanie Kristofic)

 

www.art-kristofic.com

 

L'exposition sera ouverte sur rendez-vous et lors des événements programmés,

(voir le programme prochainement sur ce blog)

 

GALERIE G - l'Art au Garage,
23 rue des Lilas, 75019 PARIS
(à l'angle de la rue Eugénie Cotton)
M° Place des fêtes

Renseignements au 0661919608
http://lartaugarage.over-blog.com/

 

 


 

Publié dans Expositions

Commenter cet article