Les films du 7, 8 et 9 octobre: LA RIVALE, PASSEMERVEILLE, et L’IMPOSSIBLE – PAGES ARRACHÉES – : VERSION ARCHIE SHEPP

Publié le par l'art au garage

Dans le cadre de l'exposition ROUTES ET DEROUTES regards d’artistes sur la migration
nous vous invitons en cette fin de semaine à 3 projections en présence des réalisateurs:

jeudi 7 octobre à 19h30
(en remplacement du film de Kal Tourée: Victimes de nos Richesses)

LA RIVALE de Edouard Carrion

vendredi 8 octobre à 19h30

PASSEMERVEILLE de Guillaume Massart

samedi 9 octobre à 19h30

L’IMPOSSIBLE – PAGES ARRACHÉES –  : VERSION ARCHIE SHEPP
de Sylvain George

ENTREE LIBRE

Tous les jours (aux horaires d'ouverture de l'exposition et en soirée), LE CAFE DE L'ART AU GARAGE vous propose des boissons et une restauration inspirée par les cuisines du monde, ainsi que les vins de nos amis viticulteurs.

spécialité de vendredi et samedi : repas afghan

Galerie G
23 rue des Lilas
75019 Paris
Métro: Place des Fêtes

retrouvez toutes les actualités de l'exposition Routes et Déroutes, de l'art au Garage et de la Galerie G sur http://lartaugarage.over-blog.com/

contact: artaugarage@gmail.com
ou Rebecca Young 0661919608



JEUDI 7 OCTOBRE A 19H30

LA RIVALE de Edouard Carrion

SYNOPSIS Un couple de restaurateurs africains, Prudence (Laurentine MILEBO) et Maurice (Claude Alexandre ECLAR), vit heureux en France jusqu’au jour où les parents de Maurice le marient à son insu à Thérèse (Tatiana ROJO), une jeune fille du village sous le prétexte que Prudence ne peut lui donner de descendance. A l’arrivée de Thérèse en France, Maurice, sur les conseils d’un ami Papa Simon, (Marius YELOLO) décide de la faire passer pour sa cousine afin de ménager Prudence. Cette idée va cependant vite montrer ses failles...
LES HISTOIRES DU MBONGUI L’association Les Histoires du Mbongui, créée en 2006, entend promouvoir la culture des communautés noires de France, notamment par le cinéma. L’association est née d’un constat : celui de l’absence des acteurs noirs des écrans, ou de leur présence dans des rôles stéréotypés et misérabilistes, sans que leur destin individuel d’hommes et de femmes puisse faire oublier la couleur de leur peau. L’objectif des Histoires du Mbongui est de donner à voir au public français des histoires mettant en scène des personnages, noirs certes, mais parfaitement intégrés dans la société française actuelle et confrontés à des situations dans lesquelles tous puissent se reconnaître : la communauté noire, tout comme le public « blanc » ; et ce à travers un regard sincère et pertinent sur les réalités que peut vivre une diaspora.  Pour développer des thématiques crédibles et représentatives, l’association s’appuie sur des témoignages, des récits de vie, et sur les attentes exprimées directement par le public d’origine afro-antillaise. La Rivale est le premier film réalisé par les Histoires du Mbongui

http://filmlarivale.canalblog.com/

 

 

VENDREDI 8 OCTOBRE A 19H30

PASSEMERVEILLE de Guillaume Massart

documentaire - 26' - 2008 - production AMIP / CinéCinéma

Découvrant que le documentaire animalier qu'elle est chargée de commenter est tourné dans un décor parisien, une voix-off décide de s'émanciper. (Avec la voix de Michael Lonsdale).



SAMEDI 9 OCTOBRE A 19H30

L’IMPOSSIBLE – PAGES ARRACHÉES –  : VERSION ARCHIE SHEPP de Sylvain George

Vidéo. 100mn. Noir/blanc et couleur. NOIR PRODUCTION. 2009.

Placé sous les auspices de Blanqui, Rimbaud, Lautrémont, Dostoievski et Benjamin, ce film s'attache à témoigner des politiques iniques qui façonnent notre temps, du caractère "infernal" de certaines vies politiques, ou corps-nègres (celui des migrants/des immigrés, des travailleurs, des chômeurs, des étudiants...) ; et travaille au corps la question de la révolte et de l'insurrection: débordement, désidentification, reconfiguration indécidable... Se donnent ainsi à voir, par renversement dialectique, des "hors-lieux" inassimilables, des u-topoï : des corps-impossibles.

La présente version, projetée ici pour la première fois, comprend en bande son la performance que Archie Shepp et ses musiciens ont réalisé fin 2009 durant une projection de L’Impossible – Pages Arrachées -. Une performance musicale éminemment politique, qui fait entendre et résonner le cri des opprimés, rend lisible et évident les liens dialectiques entre des époques et des problématiques qu’une Histoire encore trop linéaire voudrait forclore, et participe à la création du « véritable » état d’exception.

Sylvain George est un cinéaste et un activiste politique. Après des études de philosophie, il réalise depuis quatre ans des films-essais poétiques, politiques et expérimentaux, sur la thématique de l’immigration notamment. Son travail, influencé notamment par la pensée de Walter Benjamin, placé sous le signe du réveil et de l’émancipation, allie recherche formelle exigeante et engagement militant. Il réalise aussi bien des ciné-tracts radicaux (la série des Contre-feux) au service de collectifs informels ou de sans-papiers, que des films courts ou longs-métarge engagés contre les politiques iniques qui traversent et modèlent notre société. Ses films sont projetés dans les réseaux militants, dans les festivals nationaux et internationaux (Cinémathèque Française, Centre Pompidou, Forum des Images, Festival de Lussas, FID Marseille, Viennale, Filmmaker Film Festival Milan/Cinémathèque de Milan, CPH:DOX, Torino Film Festival, BAFICI, Cinémathèque de Copenhague…)" et ont fait l'objet de plusieurs rétrospectives (Cinémathèque française, Filmmaker Film Festival (Italie), Festival des Cinéma Différents en 2008, Doc's Kingdom (Portugal) et Musée du jeu de Paume en 2009, Subversive Film festival en 2010 (Croatie)...)
Un travail indispensable, qui porte très haut une certaine idée des droits et des devoirs du cinéma."
Nicole Brenez pour la Cinémathèque Française, 29 février 2008.

Publié dans rencontre-projection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article